Alain Joannès a découvert l'art très jeune, de façon totalement autodidacte. Plutôt orienté vers l'art moderne, dans les années soixante.

Dans les années 70, il a rencontré le peintre Henri Ren, qui est devenu son ami. Alain lui a acheté plusieurs toiles. Il a aussi écrit la préface d'un livre sur l'artiste.  L'atelier et le domicile de Henri Ren étaient situés à côté de notre appartement : rue de la Sourdière, dans le 1er arrondissement. Nombreux souvenirs de visites au peintre : son atelier, immense, baigné de lumière par d'immenses baies vitrées anciennes. Il s'est installé par la suite dans les ateliers Quai de Seine (19ème).

henri_ren1henri_ren2

henri_ren3

Une autre rencontre importante, dans les années 80 : l'artiste Bernard Lorjou. Souvenir fort en émotions lorsque mon père a ramené à la maison un des tableaux achetés à l'artiste : "Le massacre de Sabra et Chatilla". Bernard Lorjou a produit de nombreuses toiles - témoignages de son époque.

Plusieurs toiles, dessins de l'artiste ont été acquises.

lorjou1lorjou2lorjou3

 

Enfin, la rencontre avec Gérard Garouste a beaucoup marqué aussi Alain. Pas d'oeuvre acquise, mais de très nombreux et surperbes ouvrages.

garouste1

garouste2  garouste3